TENDANCE N°4 : LE NUMÉRIQUE CASSE LES BARRIÈRES DE L'ÉDUCATION

La transformation digitale est sur toutes les lèvres. Dans tous les secteurs, à toutes les échelles, les entreprises rivalisent d’imagination et de créativité pour identifier les solutions à même d’accompagner les évolutions de leur business model et de créer un véritable différentiel de valeur. Dans ce contexte, l’enjeu-clé consiste à imaginer les dispositifs les plus innovants, mais également à concevoir des infrastructures cohérentes, aisées à piloter et capable d’accompagner dans leur évolution des clients à la recherche de toujours plus de souplesse et de réactivité.
L’ambition de ce carnet de tendances technologiques est d’offrir un aperçu des projets les plus remarquables réalisés par VIDELIO, secteur par secteur, et d’identifier les tendances qui feront le marché de demain.

En s'appuyant sur les nouvelles technologies, l'enseignement peut prendre de nouvelles formes plus interactives, quitter les murs des établissements et s'ouvrir au monde. 

 

Un grand tableau, un enseignant debout devant un groupe d’élèves passifs, assis derrière des rangées de bureaux. Cette forme scolaire encore en vigueur dans de nombreux établissements est de plus en plus bousculée par de nouvelles méthodes d’éducation qui constituent désormais un enjeu d’attractivité majeur. Les tablettes ont remplacé les cahiers sur les bancs de l’école et les professeurs exploitent de nouveaux outils numériques pour transmettre leur savoir. L’étudiant d’aujourd’hui n’est pas qu’un apprenant. Il participe pleinement à sa formation en travaillant étroitement avec les enseignants et les autres élèves. Pour cela, l’école se mue en espace collaboratif.
De grandes surfaces d’affichage verticales ou horizontales permettent de travailler à plusieurs sur un document. Des informations peuvent être créées ou modifiées en temps réel directement sur l’écran ou depuis leur PC, tablette ou smartphone. La pédagogie devient ainsi plus active, engageante et collaborative.
Pour favoriser les échanges, l’heure est à la modularité et aux petits espaces. Les « huddle room », salles connectées et pensées pour le travail en groupes réduits, sont des condensés de technologie collaborative : visioconférence, projection, partage de fichiers… L’objectif est de concevoir des lieux invitant davantage à la réflexion qu’à l’instruction, à l’expérimentation plutôt qu’à l’observation. Le fab lab, ateliers de fabrication où machines, compétences et innovations se partagent en toute liberté, s’inscrivent également dans cette tendance. La formation magistrale à proprement parler, peut quant à elle être délivrée à distance.

MOOC, ou Massive Open Online Course.
Les établissements sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce nouveau modèle de formation, permettant à un nombre potentiellement illimité de personnes d’accéder à des cours en ligne, où et quand elles le souhaitent. Le cycle d’enseignement est ainsi libéré des contraintes du présentiel et chacun peut organiser son parcours pédagogique à sa guise. Pour cela, les universités se dotent de capacités de captation et de  diffusion en streaming, transformant des salles de classe en studios d’enregistrement. Le savoir n’est ainsi plus cantonné aux murs des institutions, mais peut être véhiculé au-delà des frontières.

Tendances digitales EDUCATION: 

Dossier Enseignement et Numérique : Universités, lycées, écoles à chacun ses solutions digitales.

Learning Center : Pernod Ricard University ouvre son premier campus

La Faculté de medecine de Montpellier, 1ere faculté Full numérique en Europe